22 déc. 2013

CORRIDA DU POULIGUEN

Après un automne on ne peut plus pourri émotionnellement et une grosse coupure obligatoire de 5 semaines (j'y reviendrais), j'ai enfin rechaussé les runnings.

Mais cette fois-ci je me fais aider par Yvonnick qui me coache et m'a aidée à reprendre de façon construite mon entraînement.

Il y a eu les foulées vertaviennes à peine 2 semaines après ma convalescence pour lesquelles je me suis surprise à ne pas trop mal m'en sortir avec un petit 5'29 du km inespéré après tant de temps de désentrainement.

Et puis.....la forme est revenue, la vraie ; celle que quand tu te lèves le matin tu ne te dis pas "han nan encore 5 min" mais "bon alors c'est quoi le programme aujourd'hui, aller aller le soleil magne toi de te lever, BOUGE "

Donc la Corrida je l'attendais avec impatience parce qu'après 6 ans d'absentéisme pour multiples raisons, j'avais toujours gardé au fond de moi ce petit bout de course super sympathique et hyper bien programmé pour finir l'année sur une note optimiste et faire la nique aux vilains nuages qui voulaient s'accrocher au-dessus de ma tête.

Yvonnick me dit qu'il aimerait bien pour une fois que j'essaie de partir à l'allure ciblée (au lieu de partir comme une dératée) et d'accélérer sur les 3 derniers kilomètres si je peux.
Lors d'une séances de 30"/30" il me démontre même que 3 secondes plus vite ben c'est 3 secondes de trop et qu'empiler les uns sur les autres on fini droit dans le mur (ouch).

Donc ce matin du 22 décembre je suis devenue sage, il faut dire qu'entre-temps j'ai eu 40 ans, ça doit être ça vieillir.

L'échauffement

rôoooo la vache, ça va pas le faire. Je me sens lourde et molle et plus de jus et je souffle comme un boeuf à 6' du km... c'est pas gagné mon histoire car j'ai ciblé comme allure 5' du km pour la corrida - soit un peu plus qu'aux 10 kms de Nantes et largement mieux qu'aux foulées vertaviennes.

Au bout de 15 min je me force à courir à cette allure pour que mon corps commence à s'habituer et puis je fais quelques lignes droites rapides.

au bout de 30 min c'est bon je suis prête, pas sûre mais prête.

LA CORRIDA

Je mets dans le paquet au milieu des pères Noël et mères Noël et j'attends avec impatience le départ.
Ce qu'il y a de bien c'est qu'on a revu plein de copains du TCN et c'est chouette de pouvoir les croiser dans les ruelles de la ville.
Hop c'est parti et ça n'avance pas. je me fraye un chemin entre les coureurs et n'hésite pas à les écarter pour passer (oupla me crois en natation moi là).



4 sept. 2013

VENI VIDI VIRGINIE - CHALLENGE VICHY 2013 DISTANCE IRONMAN

Vite vite faut que je note tout mes souvenirs avant qu'ils s'estompent, s'évaporent, se pastelisent.

Quelle journée, quelle aventure...je m'attendais bien à quelque chose d'exceptionnel au niveau des émotions mais le vivre vraiment c'est incroyable.

Malgré ma prépa bricolo-girl j'étais confiante quant à l'issue de la course, je ne saurais dire pourquoi mais je savais qu'une fois le départ lancé, rien n'aurait pu m'éjecter du parcours.

Bon je passe rapidement sur les quelques jours pré-race passés avec Nancy et pendant lesquels nous avons eu de belles crises de fou-rire tellement nous étions excitées et tendues.


le marquage de la bête

23 août 2013

EN ROUTE POUR L'IRONMAN PART 4







Petit bilan sur ces 2 ans de prépa (et oui Royan était la première marche) :

Un peu plus de 9880 kms parcourus et 688 heures d'entrainement déclinés comme ceci (bon j'ai pas fini tout à fait hein, reste 8 jours quand même) :

1 960 kms de course à pied
8 300 kms de vélo
300 kms de natation

D'aucun diront que c'est beaucoup et d'autres que c'est bien peu pour un ironman.

Personnellement je dirais que c'était le maximum que je puisse faire et inclure dans mon agenda de maman-working-girl et que si ça suffit pas ben ça suffira quand même.

Effectivement j'aurais pu faire beaucoup plus mais au détriment de ma vie familiale et surtout de ma santé mentale (déjà que bon hein c'est limite).

5 août 2013

BREIZHMAN – J – 28

Dernière compète d’entraînement et cerise sur le gâteau, nous sommes une petite vingtaine du club à participer.

Au programme 3 kms de natation / 84 kms de vélo / 20 kms de course à pied sur le site magnifique de Trémelin près d’Yffendic.

Depuis quelques jours, il se chuchotte que la natation sera sans combinaison vu la température de l’eau et je peux vous dire que ça psychotte dur dans les rangs.


Personnellement, je me dis que Vichy se fera peut-être à l’Hawaïenne et que c’est peut-être aussi bien que ces 3 000 là se fasse à l’identique.

WATERMEN COTES D’AMOUR

Les 2 dernières compètes avant Vichy sont passées...

D’abord les 2 kms swim du WCA (Watermen Côtes d’Amour) à St Nazaire.


19 juin 2013

EN ROUTE POUR L'IRONMAN PART 3

A 73 jours du D-day, la météo est toujours aussi capricieuse mais la motivation est de plus en plus forte.




3 juin 2013

EN ROUTE POUR L'IRONMAN PART 2

Quelques news de cette prépa qui se déroule cahin-caha en fonction de la météo grincheuse, déprimante  à VOMIR et de l'état de récupération de la bête (moua donc).

2 mai 2013

EN ROUTE POUR L’IRONMAN part 1


Ça se précise, ça se précise cette folle histoire.

Tugdual et moi avons enclenché la 1ère et nous voilà sérieusement dans notre plan d’entraînement.

Alors je vous passe les séances et leur détail, tout le monde s’en balance ; grosso-modo on fractionne sur toutes les gammes et on travaille sur la fatigue.

Mais focalisons-nous plutôt sur comment je vais faire pour tenir 14 heures (environ) de course en évitant toutes les petites douleurs parasites – déjà qu’il faudra gérer les douleurs « normales » de ce type d’effort, autant ne pas s’en rajouter une couche inutile.

Et méditons ensemble ce dicton : 
« Qui veut aller loin ménage sa monture »

226 kms à parcourir de 3 façons différentes dont 1 avec un engin de torture, j’ai nommé 
Le vélo alias « Bijou » (comme dans « Oh-la Bijou, doucement !! » - 
c’est un fougueux ce Bijou!).

1ère étape adopter une position confortable et efficace sur un truc qui tient en équilibre sur 2 roues (c’est pas gagné).

Fx de Trajectoires cycles me propose une étude posturale pour revoir ma position sur le vélo et constate avec une pointe de stress qu’il y a du boulot.


21 avr. 2013

DESTINATION FINALE : SAVENAY

Ce Samedi c'est le Duathlon Vert de Savenay organisé par le SNLS 44.

C'est une super journée pour aller batifoler dans la nature et retrouver les copains.
Tugdual et moi sommes impatients de découvrir la course.

Avec la candeur et la juvénilité qui nous caractérisent nous arrivons 1 h 30 avant la course.
Soit juste le temps de retirer les dossards et de préparer les vélos des gamins.

 Tugdual dans l'effort


8 avr. 2013

27 mars 2013

HERE WE GO AGAIN


Vla l'printemps qu'on m'a dit et hopla vla le Challenge Vichy qui se précise.
J-5 mois, ça commence à foutre la trouille de la peur qui tue.


25 févr. 2013

TRAIL DU VIGNOBLE NANTAIS








LE TVN ou Batptême du feu après 3 ans d'absence sur marathon.

HIBERNATUS

Presque 5 mois que je n'ai pas pris la plume. L'après Royan a été un vrai break dans tous les domaines.
Un peu lasse du volume d'entraînement et surtout déçue du résultat, je me suis questionnée sur la meilleure méthode pour atteindre mes objectifs sportifs.